Les lendemains

Il est dur de se lever dans l'état dans lequel nous avons laissé la France.

Nous ne blâmons pas les personnes qui ont voté les deux candidats au deuxième tour, nous blâmons le système dans lequel nous sommes embrigadés. Ce système a un tel pouvoir de contrôle que la plupart de nos concitoyen.ne.s ne se sont pas aperçu.e.s de l'erreur qu'ils ont faite.

Mes ami.e.s, notre pays est d'ores et déjà dans une dictature. Une dictature des médias. Une dictature des riches qui contrôlent ces médias. Cette caste. Ces oligarques. Les médias ont choisi qui seraient les deux candidats élus et qui seraient les perdants. Ce sont ces 1% qui ont tant de contrôle sur nous que nous ne sommes plus capables de sortir de leur étreinte mortelle par les urnes.

Nous allons droit dans le mur. L'urgence écologique et sociale doit être encore plus présente dans nos esprits. Puisque nos concitoyen.ne.s et nos dirigeants ne s'en préoccupent pas, nous leur ferons entendre raison, par la rue, par la discussion, par une présence toujours plus importante et déterminée.

Nous rêvons d'un monde où nous serions sorti.e.s du nucléaire, où nous ne prendrions pas plus à la Terre que ce qu'elle peut produire. Nous imaginons un futur vers où toutes les populations pourraient avoir un accès libre à une eau saine et à une électricité propre. Nous rêvons d'une société réellement égalitaire, avec un partage des richesses, la fin du patriarcat et l'enterrement du mot racisme. Puisque nous avons tous une origine africaine commune et que devant la loi, dans la République, nous sommes tous égaux.ales en droit. Nous rêvons d'une véritable démocratie où les esprits et les libertés pourraient prospérer, dans laquelle le débat s'élèverait et où le dialogue prévaudrait sur la peur et la manipulation.

Nous vous demandons humblement de continuer la lutte avec nous, de ne pas baisser les bras, de ne pas cesser d'espérer l’arrivée aux jours heureux. Ils sont là, à portée de main. Notre action ces derniers mois a déjà pris. Les graines ont commencé à germer. Mais quel résultat, les ami.e.s ! Nous sommes parti.e.s de loin, nous avons avancé dans l'opposition et nous avons quand même réussi à enflammer des cœurs.

Reste plus qu'à souffler sur cette braise et espérer qu'elle prenne partout dans le monde...

Nous sommes la France insoumise, maintenant et pour toujours. Allez, on reprend le combat !

Travail collaboratif du Discord des insoumis (discord.insoumis.online), comme la multitude de projets sur lesquels nous travaillons pour la campagne sur Internet de la France Insoumise.

Jean-Luc Mélenchon et l’équipe de campagne de la France Insoumise ne sont pas responsables des initiatives du Discord des insoumis et n’ont pas participé à l’écriture de cette tribune.

Commentaires

Comments powered by Disqus